• 01- Organisation de la classe

    Les petites habitudes de la classe...
    La gestion de classe...
    Aménagement, ateliers, coins, routines et rituels, autonomie...

  • Pour ma collègue préférée (spéciale dédicace à toi Jeanne !) à qui j'ai proposé hier soir de passer mon fichier pour l'affichage des responsabilités.
    Même si on n'est plus dans la même école (à 15 minutes à pied de distance) on continue à se filer des petits tuyaux !

    Le problème avec les affichages des responsabilités qu'on trouve sur internet, c'est qu'ils sont super jolis, super trop 'gnon, super funky. Mais ce sont des PDF et il y a toujours ces responsabilités qui ne nous conviennent pas, qu'on n'utilise pas. T s'il y a bien une chose de très personnel et qui correspond à notre pratique de classe, ce sont les responsabilités. D'ailleurs ça évolue d'année en année, au fur et à mesure qu'on se cherche et qu'on expérimente des choses.

    Mon document est un Power Point car je trouve ce logiciel super pratique pour agencer les images et zones de textes.
    On peut sélectionner seulement les responsabilités qu'on désire.
    Le voici : 
    Je n'utilise pas la 1ère page, j'avais imprimé celle du "l'école de Crevette" (je crois) ou de "Entrez dans ma classe" je ne sais plus.
    Les dessins sont de Mysticolly (en libre téléchargement sur son blog).



    Une année j'avais voulu mettre le max de responsabilités, car je voulais que mes élèves soient investis, se sentent utiles, que chacun ait une petite mission...
    Au fur et à mesure, je me rends compte que je diminue au final...

    Cette année, j'enlève pas mal de chose :
    - EXIT le responsable de la bibliothèque
    Parce que je veux que chacun range le livre qu'il a pris. En fin de compte, le responsable ne rangeait jamais la bibli et je préfère largement faire une demande collective à TOUTE la classe, afin que chacun se sente responsable (et si je peux, encore mieux, je repère les quelques énergumènes qui ont tout rangé n'importe comment et ils rangent la bibli pour voir ce que ça fait de passer 15 minutes à tout bien classe... mais ils y prennent goût, vous z'inquiétez pas, ce n'est pas une punition non plus !)

    - EXIT le jardinier, l'arroseur, bref le responsable des plantes, parce que l'endroit où sont mes plantes est en hauteur et donc inaccessible pour mes élèves. Entre celui qui oublie, celui qui arrose trop, celui qui en met partout (même s'il y a un chiffon exprès pour essuyer). Et puis parfois, c'est trop mouillé parce que Machine et Bidule-Chouette ont trop arrosé la semaine dernière, donc le petit responsable est un peu frustré quand je lui explique.
    Par contre je demanderai toujours au facteur d'aller remplir la bouteille d'eau.

    - EXIT l'effaceur de tableau. Bah oui, depuis que j'ai un TNI, comment dire... il n'y a plus grand chose à effacer.

    - EXIT le responsable du cartable. Hé oui !!! Cette année j'ai décidé cela pour plusieurs raisons.
    La première raison est matérielle et pratique : un des élèves est responsable d'écrire la date au tableau blanc. Même en montant sur la chaise, le CE1 n'atteint pas le haut du tableau, donc il écrit à la moitié du tableau et c'est déjà avec difficulté.

    *J'ai essayé la pochette avec les lignes plastifiées sur laquelle on écrit, c'est pratique, mais quand je veux la faire glisser en haut du tableau, il faut que mon tableau soit vide (ce n'est jamais le cas). Deuxièmement, les étiquettes modèle (jours et mois) sont en bas du tableau, donc c'est logique que l'élève trouve tout le matériel au même niveau.
    Puisque la date sera disposée au milieu du tableau, il me reste le haut du tableau pour afficher le cartable.
    De plus, il sera plus visible à cette hauteur.

    La deuxième raison est que cette année, une partie de mes élèves étaient bien plus rapides que moi !!! Ils faisaient leur cartable avant que moi ou le responsable affiche les cahiers, en fonction de ce qu'on avait écrit dans les devoirs. Ils faisaient leur tas dans le coin de leur table (je suppose que c'est la maîtresse de CP qui leur a donné cette superbe habitude l'année précédente !!!) Ce sont eux qui m'ont appris cette manière.
    Cette petit gymnastique de l'esprit me parait tout à fait intéressante pour les élèves.
    Mes élèves étaient très autonomes, c'était vraiment une classe géniale pour cette raison. Les moins dégourdis suivaient l'exemple et copiaient sur leur voisin. Et ceux qui d'habitude n'étaient pas les excellents de la classe, brillaient par leur rapidité, leur organisation... (certaines élèves arrivaient à 8h30 et posaient leur petit carnet de mots pour aller travailler avec la maîtresse E à 9h15... les enfants sont tellement surprenants !!!)
    J'affiche donc le cartable principalement pour ceux qui veulent être rassurés qu'ils ont tout pris, les tête-en-l'air, ceux qui pour une raison X ou Y étaient sortis de la classe... et de toutes façons, le responsable ne faisait jamais le cartable seul. 


    votre commentaire
  • Hello,

    Pendant mes vacances, je me lance dans la mise en place du coin écoute.
    Pour ceux qui ne sauraient pas ce que c'est, en 2 mots, c'est un coin où les enfants peuvent écouter librement des histoires racontées.
    Il peut y avoir le support livre, ou non.
    Il peut y avoir un questionnaire à remplir après l'écoute, ou non. 
    Moi j'ai choisi de commencer de la manière la plus facile et rapide.
    Pas de contrainte, juste le plaisir d'écouter de belles histoires et d'enrichir sa culture littéraire.

    Ca fait bien longtemps que j'ai vu ça sur internet et que j'ai envie de le faire.

    Je me suis beaucoup inspirée de ces blogs :
    http://www.tiloustics.eu/coin-ecoute-mobile/

    école des juliettes - centre-d-écoute-utilisation-du-lecteur-mp3

    http://www.lecoledailleurs.fr/creer-un-coin-ecoute-en-classe/

    * J'ai acheté un mini MP3 à 5€ sur internet (site Rakuten). 
    Je ne l'ai pas encore reçu, quand je l'aurai testé je vous dirai s'il fonctionne et si ça vaut le coup.
    Je vais copier directement les fichiers audio sur le MP3 (connecté à l'ordi
     avec le câble USB).

    * J'avais trouvé chez Action un répartiteur pour mettre plusieurs casques.

    * Il me manque encore des casques (je pense qu'on en trouve facilement).
    Je vais farfouiller chez moi et retrouver les "Kit mains libres" qui sont fournis avec les téléphones portables, j'ai encore mes anciens portables cassés et ils sont toujours dans leur boi-boite.
    Pensez-y ça peut être un bon plan, même en demandant à des copains / collègues / à la famille.


    * Enfin pour les histoires, j'en ai pris sur différents sites.
    - En premier le blog de Loustics qui reprend les livres de Marlène Jobert et les "Mes premiers j'aime lire".
    - Puis sur le site "Il était une histoire".
    Il y en a un grand nombre, donc j'ai voulu organiser tout ça pour aider mes élèves à se repérer. 
    J'ai repris le classement des livres : contes d'Afrique, contes d'Océanie, contes d'Amérique, mythologie grecque, contes traditionnels, etc...

    Une mine d'or pour trouver des pistes audio MP3.
    http://www.loustics.eu/histoires-a-ecouter-a3312298
    http://www.loustics.eu/atelier-ecoute-1-a108401760
    http://www.loustics.eu/atelier-ecoute-2-a108408236

    http://laclassedezazou.eklablog.com/ecouter-la-lecture-mes-outils-a24792764

    * Pour finir, comme il n'y a pas d'écran sur le MP3 pour voir le numéro ou le titre de l'histoire, il faut un système pour que les élèves se repèrent et choisissent l'histoire qu'ils veulent écouter.
    Je pense faire un sommaire avec toutes les histoires disponibles.

    Si vous voulez quelques fiches / questionnaires, voici par exemple ceux sur la mythologie grecque...
    http://www.lecoledailleurs.fr/rallye-lecture-mythologie-il-etait-une-fois-une-histoire/


    votre commentaire
  • Bonjour,
    Suite à un échange sur facebook, je suis en train de réfléchir à la manière d'organiser les temps de lecture libre, et notamment en bibliothèque.
    J'essaye de faire de plus en plus souvent le rituel "Chut je lis !" pendant 15-20 minutes après le retour du midi.

    Plus exactement je donne les devoirs à écrire (les élèves finissent chacun à leur rythme, donc c'est échelonné) et quand ils ont fini ils prennent un livre.
    Je donne très peu de devoirs. En général, 10 élèves ont fini dans les 2 minutes ! (à peine ai-je fini d'écrire au tableau, car ils essayent d'écrire en même temps que moi), 10-12 élèves dans les 5 minutes, et il reste quelques escargots qui ont besoin de 10 minutes pour écrire les 2 lignes.) Il reste donc au moins 10 minutes de lecture pour tous. 


    1- Une bibliothèque bien fournie : qualité des livres disponibles.
    Quand je suis arrivée dans cette classe l'année dernière, la bibli était déjà bien fournie, avec plusieurs genres présents.
    albums, petits romans avec image, ou romans, BD, contes, documentaires, magazines, recette.
    Pour rendre mon coin bibliothèque attractif, j'ai ajouté de nouveaux livres :

    - Certains livres ludiques, comme des livres-jeu (Où est Charlie ?, livres des Enquêtes de la main Noire, livres d'aventures)...
    - Des livres adaptés (petits lecteurs) type Sami et Julie, texte en couleur adapté aux DYS...
    J'ai actuellement des CE1 mais surtout j'ai cette année pas mal d'enfants en difficulté en lecture. Pour ne pas dégoûter ces derniers de la lecture, le mettre en échec devant des livres trop durs, j'ai voulu ajouter les livres plus adaptés au niveau de lecture de mes élèves. 


    2- Oui mais... ça ne marche pas. Mes soucis avec le coin bibliothèque.
    Cette année ma bibliothèque est plus fournie, avec des livres de plusieurs niveaux, toutefois j'ai l'impression que mes élèves n'y trouvent pas leur compte. Certains en tous cas ne sont pas à l'aise avec le fait de lire, seul, pendant 10-15 minutes.

    Depuis le début de l'année, je me pose toujours beaucoup de questions sur ce coin bibliothèque.
    Je vous passe les questions d'ordre "matériel", aménagement, coussins, banc, disposition, rangement, bacs pour organiser les livres, étiquettes, et autres...
    Je trouve qu'il est peu vivant, quand mes élèves l'investissent avec plaisir je trouve de mon côté que c'est le bazar et que plusieurs élèves passent à côté de l'activité de lecture. En gros, que sur un temps de 15 minutes, certains n'ont pas consacré de temps à vraiment LIRE.

    J'ai l'impression que mes élèves arrivent au bout du stock de livres, qu'ils sont lassés, qu'ils pensent tous les connaitre.
    Bien sûr ils ne les ont pas tous lus, mais ils ne sont plus si nouveaux et si attrayants.

    Je pense que le souci vient d'abord de la valorisation des livres, de la manière d'amener et cadrer l'activité de "lecture libre" et aussi dans une moindre mesure dans la quantité de livres.

    3- Faire vivre le coin bibli : valorisation des livres
    Pour remédier au problème de lassitude et d'ennui des élèves face à ce coin bibli, j'ai proposé (imposé ?) à mes élèves d'amener un livre de chez eux pour lire pendant le temps du "Chut, je lis !"

    Mais je pense qu'il est aussi nécessaire de "relancer" régulièrement l'intérêt en mettant de nouveaux livres à disposition. C'est ce que je fais quand je prévois des lectures en réseaux, sur un thème par exemple les sorcières ou les ogres. Et je laisse les albums lus à la disposition des élèves dans un espace dédié (en gros ce sont "les livres de la maîtresse" même si concrètement une partie des livres de bibli est à moi).

    Par contre quand nous lisons des tapuscrits piochés sur des manuels, que je n'ai pas d'album à leur montrer, enfin bref dans certains moments de fatigue, c'est un peu la loose aussi pour eux...

    4- Apprendre à lire des livres : amener des règles pour le temps de lecture
    Un autre souci pendant ce temps de lecture, c'est que certains de mes petits élèves n'ont pas encore pris l'habitude de lire seul, longtemps et silencieusement. 
    J'ai plusieurs spécimens (entre 5 et 10) qui se "baladent" entre leur place et bibliothèque pour chercher un livre (toutes les 3 minutes). 
    Et au passage qui s'arrêtent à côté d'un copain pour "lire avec lui", OK c'est chouette mais ça fait du bruit.
    Bien sûr ils lisent un peu, parfois, par intermittence, en papillonnant... pas assez, passez assez longtemps pour comprendre, pour progresser.

    Je me suis demandé pour quelles raisons ils ne parviennent pas à rester assis 10-15 minutes à lire un livre.
    Je sais que c'est un vrai apprentissage. Alors je profite de ce temps pour me pencher sur l'organisation de ce temps et cet apprentissage du "lire en autonomie".
    Pourquoi n'y arrivent-ils pas ? Pourquoi se lèvent-ils ? Que mettre en place pour leur apprendre à lire de manière autonome ?

    a- Ils n'ont pas intégré les règles.
    ==> Prendre un temps pour poser les règles et faire une affiche.

    Une première chose à faire serait de clarifier les règles de ce temps, pendant une vraie séance d'entrainement et les formaliser avec une affiche. J'ai posé les règles mais je n'ai fait ni affiche ni entrainement.

    b- Ils ne savent pas choisir un livre. 
    ==> Leur apprendre à choisir un livre qui leur convient.
    - Un livre à leur niveau de lecture. Ils choisissent des livres qui ne sont pas à leur niveau (dans les 2 sens, trop dur ou trop facile).
    Souvent quand je leur demande pourquoi ils se lèvent, ils me disent "J'ai fini". Là, je doute...
    Et puis... Je regarde le livre qu'ils ont dans leur main. Bah oui ! Evidemment ! C'est un livre "Sami et Julie" série rouge (donc début CP) tout rikiki avec des sons simples et des histoires pas forcément intéressantes... Donc oui en 2 minutes c'est fini, et puis... pfff quel ennui !

    - Un livre qui les intéresse.
    Souvent ils reposent un livre parce que... bof, ça ne leur plait pas... Ou qu'il est trop dur... ou qu'ils ont regardé toutes les images...
    On est souvent avec des enfants qui côtoient peu de livres dans leur quotidien, qui ont peu d'attrait pour les livres (à part les fameux livres-jeu "Charlie") Ils se dirigent toujours/souvent/dès que possible vers des livres ludiques, et c'est toujours le même livre !!!
    Ils n'ont pas toujours confiance en leur capacité de lecture.
    Ils n'ont pas toujours le niveau de décodage suffisant pour lire et comprendre, donc c'est fatiguant, épuisant, très coûteux... Ce n'est pas rigolo de se confronter à ses difficultés alors... ils regardent les images (c'est bien plus facile) et pour sûr, ça va drôlement plus vite de "lire" seulement les images !
    Ils mettent dix ans à annôner une phrase, on leur demande de faire "moins fort" et chuchoter parce qu'ils ne se sont même pas rendus compte qu'ils lisaient à voix haute, un peu trop fort.
    Ils ne comprennent pas ce qu'ils lisent. Alors à quoi bon lire ?
    Ils s'ennuient.
    Et souvent on ce sont des enfants qui ne parviennent pas à se concentrer, qui jouent avec leurs mains...

    Bref du bonheur en boîte pour nous qui essayons de les faire tenir en place 15 minutes avec un livre.
    Et une épreuve et de l'ennui à gogo de leur point de vue !!!

    Pour ceux-là, je veux bien des conseils !!!


    votre commentaire
  • Bonjour,

    Aujourd'hui mon sous-main au plus simple pour les CE1.

    * J'ai travaillé sur l'ordre alphabétique ces 3 premières semaines, et mes élèves ont eu besoin de se référer à l'ordre alphabétique (affiché dans la classe).
    C'est la première année où mes CE1 ne connaissent pas l'alphabet sur le bout des doigts et sont très lents à le réciter.

    Pour différentes raisons (du reflet de la lumière sur l'affiche plastifiée, au tournage de tête, en passant par le manque d'autonomie et de compréhension et l'insupportable "Il est où l'alphabet maîcreeeeeesse ?" quand ça fait 2 semaines que tu bosses dessus) je préfère leur donner l'alphabet en sous-main, chacun l'a donc sur sa table.

    C'est parfait parce que ça va aussi servir de modèle pour les lettres minuscules et majuscules, ou pour vérifier les scriptes (confusions entre le b et le d quand on lit...). Le tout sur un plan horizontal et plus proche du regard de l'élève.

    Donc il est là, sur ta table, l'alphabet !!!


    * J'ai ajouté une bande numérique pour travailler sur la suite des nombres et les additions et soustractions (je la distribue de toutes façons, là ça sera fait). Ca tombe bien car je n'ai pas encore affiché ma suite numérique.

    * J'ai ajouté les mots nombres, comme ça mes élèves pourront recopier plutôt qu'inventer le mot !
    Souvent, même si on le voit en début d'année, il est bien évident qu'il y a des erreurs.
    Et on ne va pas non plus y passer des semaines. On le travaille toutes les semaines dans le rituel du "nombre du jour" et les entraînements en numération.
    Ca m'exaspère au plus haut point, j'avoue, de voir des élèves qui font encore des erreurs dans les mots-nombres, alors qu'on revoit leur orthographe en prenant bien le temps, toute la première période.
    Donc j'essaie de remédier à mon agacement en disant avec un grand sourire (un peu crispé) "Va chercher le modèle dans ton cahier !" plutôt que "Mais zut flûte !!! On a passé des jours à les écrire sur ardoise, bon sang de bon soir #x$k!e=*%z;ù%@  !!!!"

    Bon je suis un peu à cran ces derniers jours, avec ces évaluations nationales qui cassent le rythme de la classe, les petites habitudes qui tardent à se mettre en place et les consignes qu'on répète depuis le début d'année, avec toujours les pignoufs qui plient de travers, qui collent leur leçon en dépassant du cahier, où mettent un seul point de colle au centre de la feuille.
    Ca y est, j'en peux plus du CE1 !!!

    Voici donc mon 1er sous-main, que je voulais très simple.


    votre commentaire
  • Aujourd'hui j'avais envie de parler de mon coin Arts.
    C'est une nouveauté que j'ai testée cette année, pour le plus grand bonheur des enfants^^
    J'ai la chance d'avoir une table fixée au mur (table informatique pour les ordinateurs) qui fait tout le fond de ma classe. Bon ça prend aussi beaucoup de place et je ne peux y mettre aucun meuble et aucune armoire...

    J'ai accroché sur le mur une affiche "Coin Art" et j'ai affiché des peintures de mes élèves, ainsi qu'un exercice sur le mélange des couleur (affiché) et les enfants font leurs essais de mélanges sur une feuille.
    Je vais essayer de rajouter de + en + de choses affichées au mur pour donner des techniques ou de l'inspiration.
    Voilà pour le mur
    ...

    Maintenant pour l'installation du coin :
    Par le plus grand des hasards, mon "pouf" en rotin avec un coussin (initialement prévu pour le coin bibliothèque qui est juste à côté) s'est retrouvé être LE fauteuil attribué au coin Art...

    Le "Coin Art" est autorisé pour 1 enfant, je réfléchis à autoriser 2 enfants, dans ce cas en mettant des tabourets qui prendront moins de place.

    J'ai posé un grand calendrier pour protéger la table (une nappe cirée ça marche aussi), j'y ai placé des journaux en plus, sachant que les journaux ont tendance à bouger, et j'ai mis un tas de journaux sur le côté.

    J'ai mis une palette d'aquarelle, un pinceau, un pot de yaourt (que les élèves vont remplir d'eau si besoin et j'ai toujours une bouteille d'eau dans la classe pour les plantes) et 1 petite boîte de pastels gras.
    Je mets un tas de feuilles canson A5 dans une bannette.

    Pour donner des idées de dessin / peinture, j'ai acheté des livres "j'apprends à dessiner" (j'en ai racheté 2 aujourd'hui pour 12 euros). 

    Je propose aussi de faire de l'origami.
    Pour cela j'ai acheté 2 livres de modèles d'Origami pour enfant (avec les étapes) dans un centre culturel ou une librairie et j'ai acheté du papier chez Action (il faut savoir qu'une fois la machine lancée, ça fleurit d'origami dans les classes, le paquet peut ne pas tenir plus de 2 semaines^^)
    Donc là je remercie les magasins Action.

    Je mets ces livres dans une autre bannette.

    Cet été, je réfléchis à une solution pour mettre un séchoir dans ma classe (type séchoir à chaussettes) pour les "chefs d'oeuvres" de mes élèves.

    C'est un coin très apprécié, demandé... les enfants se disputent presque pour avoir leur place. Cette année ça s'est plutôt bien passé. A un moment il y avait beaucoup de demandes, en particulier d'enfants dissipés, lents dans leur travail, désorganisés. Ils n'avais jamais le temps d'y aller car je leur demandais souvent de ranger leur table et ramasser leurs papiers, ils devaient finir le travail avant d'être en temps libre etc...
    J'ai donc mis sur le mur une pochette plastique (avec une feuille blanche dedans) ainsi qu'un feutre Velleda accroché au mur dans de la patafix. Les enfants s'inscrivent dessus dans l'ordre quand ils ont fini leur travail (pas à l'avance), puis barrent leur nom quand ils sont passés.

    Voilà pour mon petit coin Arts.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique