• En ce moment je prépare ma période 4 (vacances = préparation) !

    Je fais évoluer la manière de procéder en lecture / littérature.
    Jusqu'à présent, lors des découvertes d'un nouveau texte, c'est moi qui lisais.
    Je prenais en charge la lecture des textes sur la 1ère séance.
    Puis les élèves avaient le texte et le lisaient lors d'une 2ème séance.
    Jusqu'à présent nous avons beaucoup travaillé la compréhension à l'oral parce que je menais un travail sur les stratégies de lecture. 
    (Cette année sur ma circonscription, notre formation cycle 2 est la compréhension de lecture avec le dispositif "Lecture Pas à Pas".)
    Et puis le niveau d'une grande partie de mes élèves était si bas (arghhh !) qu'ils étaient bien en peine de décoder 1 phrase seul.

    Après réflexion, il me semble important voire primordial de donner envie à mes petits élèves de lire pour découvrir par eux-même !
    Le gros groupe des "moyens" a progressé. Ils lisent un peu mieux, certains m'épatent, tandis que d'autres évidemment n'y arrivent pas et malheureusement ne sont pas assez au travail pour s'entraîner suffisamment...

    Certains qui ne parvenaient pas à lire 1 phrase tout seul, butaient sur chaque graphème complexe, commencent à ne plus s'arrêter (même si persiste dans leurs yeux cette lueur interrogative : "C'est ça maîtresse ?" à laquelle je m'efforce de ne pas répondre "Oui" mais "Est-ce que tu as compris ce que ça veut dire ?")

    Tout ça pour dire qu'à la rentrée, je ne lirai plus le texte à découvrir, mais que ce sont eux qui liront, chacun pour soi (silencieusement pour ceux qui le peuvent, sinon à voix basse) puis à voix haute pour la classe.
    J'ai choisi un roman trèèèès petit niveau, pour les rassurer, pour les motiver de lire "un livre en entier maîcresse !" et un vrai livre...
    Tout le monde aura le même livre, du groupe 1 au groupe 3. Même les plus en difficulté, car ça leur fera plaisir d'avoir le livre entre les mains pour regarder les images.
    J'en vois déjà un, qui a beaucoup de mal à se concentrer et à lire, essayer même de décoder tout seul quand un autre copain butera sur le mot (parce que OUI, aller plus vite et réussir à déchiffrer alors que l'autre n'y arrive pas, c'est une GRANDE motivation !)


    C'est un petit roman "policier" (haha !) que l'on va faire en 2 semaines.


    votre commentaire
  • Voici venu l'hiver, et les temps froids qui vont avec lui...
    J'ai décidé cette période de partir sur l'étude du Roman de Renart qui m'est devenu familier car j'adoooore l'étudier avec mes élèves.

    J'ai trouvé les textes dans des anciens manuels de CE1 :
    -Mika (RETZ, 2002)
    -Le livre des bêtes CP-CE1 et l'Oiseau bleu CE1 (chez ISTRA, des manuels encore plus anciens, édités je crois en 1965 et 1972).

    Ces manuels ne sont plus édités, c'est pourquoi je me permets de publier ici mon travail, qui reprend ces textes.

    NB : Dans ces textes, le nom propre Renart (prénom qui est aujourd'hui pas ou peu porté) est volontairement orthographié avec un -d, d'une part car c'était le choix fait dans ces manuels ; deuxièmement pour que les élèves d'aujourd'hui mémorisent la bonne orthographe du mot, qui est aujourd'hui devenu un nom commun.

    ***Voici les textes tirés du Livre des bêtes CP-CE1 et de l'Oiseau bleu CE1. Ma collègue en a retapé une grande partie.
    Elle et moi avons fait quelques modifications (notamment l'ajout d'un lapin, à la place des anguilles qui m'embêtaient bien car elles revenaient 2 fois dans les textes...

    On est quelque peu magicien, on transforme les anguilles en lapins.
    Je me suis permis ce petit détail car je ne respecte pas l'ordre original des épisodes.

     

    *** 3 histoires (découpés en 6 textes) sont tirées du manuel Mika, je ne les ai pas retapés. Je photocopie 6 pages, donc je respecte les 10 % de reproduction autorisés. 

    Avec ma collègues nous avons adapté les textes en coupant en syllabes (en 3 couleurs) et en grisant les lettres muettes, pour les élèves en difficulté.

    Les voici (je les mets en ligne pour les projeter sur mon TNI et travailler dessus en classe).


    votre commentaire
  • Bonsoir,
    Voici le tapuscrit que j'ai réalisé sur l'album "Une soupe 100% sorcière".
    Avec ma collègue, nous avons des CE1 très hétérogènes (comme beaucoup) et beaucoup d'apprentis lecteurs.
    Nous avons donc choisi de différencier en 3 groupes. 
    Pour chaque épisode, on fonctionnera en 2 séances :
    - Une 1ère séance sera la lecture magistrale du texte + compréhension à l'oral.
    - Une 2ème séance de lecture à haute voix. Les élèves auront donc besoin du tapuscrit.

    * Le groupe 1 (bons lecteurs) aura le texte intégral.
    Les élèves liront le texte puis feront des exercices de compréhension.

    * Le groupe 2 (lecteurs moyen et apprentis lecteurs) aura un résumé (texte plus court), avec les mariages de lettres (sons complexes) soulignés et les lettres muettes grisées.
    Ils liront le texte en s'aidant des "sons en couleur" pour chaque son complexe (mariage de lettres).
    S'ils ont le temps, ils feront un exercice de compréhension.

    * Le groupe 3 (non lecteurs) aura d'abord à reconstituer les mots du texte, avec les lettres données.
    Puis les enfants essayeront de repérer les mots qu'ils viennent de recomposer dans le texte, les entourer. Enfin ils reprendront depuis le début afin de déchiffrer le texte.
    Voici les tapuscrits des groupes 1 et 2.


    Voici les exercices + le texte du groupe 3
    Les exercices ont en partie été faits par ma collègue.

    Edit :
    J'ai fait l'épisode 1 hier.
    Après avoir un peu (beaucoup) réfléchi à ces difficultés, je vais faire un article.

    Petit bilan sur ce texte :
    J'ai eu beaucoup de mal à faire mes groupes car certains élèves sont "à cheval" sur deux groupes. Les textes ne sont pas forcément adaptés, soit trop difficile (le texte complet), soit trop court (le résumé).

    * Groupe 1 :
    Je trouve que le texte entier est bien pour 5-6 bons lecteurs (il n'y a que 2 élèves excellents lecteurs qui le lisent sans aucune difficulté). 

    Mais il est difficile pour certains de mes élèves du groupe 1. Ils lisent mais lentement. J'ai donc grisé les lettres muettes, et mis certains sons complexes en évidence. Je ne les ai pas tous mis car je considère que ces élèves ont déjà mémorisé beaucoup de sons complexes plus simples pour eux (ou an on eu) mais j'ai mis ceux qui "résistent" comme ill, gn -erre ou -ette.

    * Groupe 2, le résumé est peut-être un peu court pour certains. Mes élèves m'ont dit qu'ils avaient fini de le lire.
    En même temps, quand ils le lisent à voix haute, ils mettent beaucoup de temps à décoder 1 seule phrase.
    Mais les sons complexes sont nombreux. Ils sont difficiles pour ce groupe, mais je suis persuadée qu'il ne faut pas simplifier trop et que c'est en rencontrant ces sons complexes qu'ils vont les mémoriser et progresser.
    J'espère que ça les aide bien qu'ils soient soulignés.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique